Archives du mot-clé nature

Composter : un geste en faveur de la planète

Depuis la nuit des temps, la nature recycle ses déchets organiques de manière naturelle, il suffit d’observer la forêt en automne pour voir les feuilles se décomposer. Curieux de ce phénomène, il m’a fallu comprendre comment cela fonctionne. Voici donc un partage de cette expérience qui permet en toute tranquillité de garder notre lien essentiel à la terre, tout en préservant joyeusement l’environnement.

Composter au jardin

Pourquoi composter ?

Une des premières raisons qui peut motiver chacun d’entre-nous à composter, c’est tout simplement de réduire nos déchets. Chaque habitant produit environ 60 Kg par an de matière organique compostable qui se retrouve en général dans le sac ou la poubelle tout-venant. Ces déchets non-triés sont ensuite transportés vers l’incinérateur pour être brûlés, ou à l’enfouissement. En recyclant nos matières organiques, on peut donc éviter de produire des gaz à effet de serre. Composter, c’est donc bon pour l’environnement.

Aussi, le compost a pour avantage d’être une très bonne nourriture (on parle souvent d’amendement ou d’engrais naturel) pour le sol. Il n’y a donc plus de raison de faire appel à des engrais de synthèse issus de la pétrochimie, ou a du terreau à base de tourbe pour obtenir un sol fertile. Le cycle du carbone est respecté : ce qui vient de la terre retourne à la terre.

La liste des arguments favorables au compostage est longue et l’objectif ici n’est pas de dresser une liste exhaustive. Il est tout de même essentiel de rappeler que composter est source de bien-être. Que le compostage se fasse au grand air en extérieur, ou à l’intérieur en appartement, le sentiment d’apporter sa « part du colibri » en préservant l’environnement génère un sentiment de satisfaction infime mais bien réel.

Bon, un petit dernier pour la route : à l’époque de l’ordinateur individuel, du smartphone et des écouteurs dans les oreilles, composter favorise le lien social. Le compost permet en effet de rencontrer son voisin autour du compost de quartier, un guide-composteur sympathique qui fournit des conseils, ou encore un généreux donateur de vers pour sa vermicompostière.

Dans un prochain billet, nous verrons quelles techniques permettent de composter, quelles matières sont compostables, comment se faire aider et que faire du compost mûr. En attendant, voici une petite vidéo rigolote pour vous faire patienter :

Crédit photo : Joi Ito sur Flickr